Présentation du Campus

Je vais vous raconter l’histoire de la plate-forme d’échange Agora Off qui met en relation des entités et des personnes dans un but de sauvegarde et de diffusion d’émotions par les arts.
 
L’histoire commence Jeudi 12 Mars 2020. Je constate que la culture est en danger, suite à la fermeture des institutions culturelles, des écoles, et à une limitation de rassemblement de public etc…
 
Le Samedi 14 Mars à minuit, je décide d’agir avec mes propres moyens. Je décide de créer une plateforme sur lequel les femmes et les hommes de mon école continueraient de proposer de la culture en utilisant divers médias. Cela permettrait à un public de découvrir nos processus de recherches, d’expérimentations et nos productions.
 
Ces productions prennent plusieurs formes, puisque chaque étudiant, allant de la 1ère à la 8ème année, produit avec des médiums différents, dans des contextes différents. Ces médiums sont divers : radio, sculpture, peinture, dessin, art plastique, danse, performance, architecture, cinéma, littérature.
 
À ces étudiants viennent se greffer des intervenants : artistes, plasticiens, techniciens, curateurs, administrateurs etc… Ils produisent avec nous dans le contexte de l’école d’art, mais ils ont aussi une pratique personnelle. Leurs pratiques personnelles peuvent prendre plusieurs formes : production artistique, médiation culturelle, technicité etc…
 
L’idée de la plateforme Agora Off est de créer une continuité culturelle pour un public, lors de moments où les concepteurs décrètent que le partage et la diffusion d’art est en danger. Lorsque cet état sera décrété, le site sera en ‘’ON’’. Des artistes et étudiants dans les arts pourront alors publier du contenu dessus. Lorsque le site sera en ‘’OFF’’, le site sera toujours accessible mais personne ne pourra publier du contenu dessus. 
 
Ceci est ma forme d’état d’urgence.
 
Après quelques heures de code et de recherche pour créer cette plateforme, je décide d’aller dormir, on est Dimanche 15 Mars.

À mon réveil, je reçois un appel de mon Papa : Arnaud NANO Methivier. Il est artiste. Par hasard, il m’annonce qu’il souhaite mon aide dans un projet qu’il a depuis quelques heures avec l’artiste Pierre-Marie PEM Braye-Weppe pour la réalisation graphique de ce projet. Tous deux souhaitent créer « le festival des arts confinés » afin de pouvoir permettre aux artistes de continuer à transmettre des émotions, à se produire. 

Je lui parle de mon projet qui par hasard est convergent. Une heure plus tard nous travaillons sur ce projet commun qu’est le centre culturel Agora Off 
 

Lorsque j’ai écrit ces lignes, nous étions le Lundi 16 Mars soit 24 heures après le début de mon idée et la plateforme est opérationnel.  

La rubrique Campus est ouverte à tout les étudiants évoluant dans les arts. Je vous invite à poster vos travaux afin de les partager afin de créer ensemble une oeuvre commune.

 Bonne visite à tous, 
Antoine M

Ajouter à la Collection

Pas De Collections

Vous trouverez ici toutes les collections que vous avez créé auparavant.

Send this to a friend