J26 – Pascale Mougin

Série Confin’

 

 

 

 

 

La couleur de l’art confiné est très différente entre la volonté du créateur et la vision du spectateur.

La palette des couleurs est variable, suivant les différents supports d’observation. Chaque smartphone, chaque ordinateur, chaque tablette deviennent autant de lieu d’exposition, avec leurs contrastes, leur luminosité.

Il y a désormais une infinité de point de vue autour d’une oeuvre, là ou les tableaux stars comme La Joconde, n’offrent qu’un seul point de vue physique, à toute heure de l’année.

L’installation d’une oeuvre par un curateur est désormais soumise aux contraintes fortes des opérateurs internet, des fabricants de technologie matérielle ou logicielle.

L’oeuvre « plastique » de l’art confiné devient une oeuvre vivante, changeante, insaisissable, comme un couché de soleil vécu in situ.

Ainsi, peu importe la couleur des murs, ou peu importe l’exacte précision de sa couleur, l’Art Confiné parfois accentue, parfois nuance, parfois brouille, il est soumis au temps, à l’espace et à la concentration du spectateur. Peut-être même qu’il est soumis en quelques sortes aux murs qui entoure le spectateur confiné. Comme une mise en abîme de ce spectateur, Pascale Mougin les construit et les invente pour s’en imaginer d’autres.

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe et Arnaud NANO Méthivier, curateurs du Festival des Arts Confinés. 

 

Il fallut faire preuve d’ingéniosité, récupérer des supports quand on n’a pas pu anticiper, faire avec ce qui s’offrait à nous pour pouvoir continuer.

L’arrêt des expositions ne m’a évidemment pas permis de vendre mais les initiatives comme la vôtre nous a permis, nous autres artistes de continuer à exister, virtuellement.

Cela s’est traduit par le noir au début de confinement puis les couleurs sont revenues au rythme de la vie de la maison et ses aléas, les jours » in » et les jours « off » ou « out ».

Pascal Mougin, Pakej Collectif.

 

En savoir plus sur…

http://pakej.canalblog.com

 

 

8 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *