J55 – Dominique De Joux

Terre Molle

Un point de rupture. Un point de rupture départageant deux états : après l’effort, le réconfort ; après l’état liquide, l’état solide. Le retour à l’état « normal » . Après avoir été confiné pendant 56 jours, le spectateur-confiné français devra vivre une rupture et faire face à un choix. Rester les mains dans la boue liquide ou solide ? Ou plutôt quel état est le « avant » et quel état est le « après » ?  Le déconfinement est une scène de rupture qui va laisser derrière elle des habitudes, des questionnements, et sans doute une place importante dédiée au spirituel due à l’inactivité physique. 

La réalité est que nous aurons toujours les mains dans l’argile, avec une vie a modeler. Alors confiné ou dé-confiné, apprivoisez la rupture et continuez à façonner durablement votre esprit et le patrimoine du futur.

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe et Arnaud NANO Méthivier, curateurs du Festival des Arts Confinés

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *