Et si…

Je ne propose pas ici un nouveau concept de maison, d’aménagement ou de design d’objet à développer ; j’ouvre le questionnement de l’habité et de l’habitant, du standard et du non standard, en exagérant les pensées contemporaines. Se pose donc la question de la norme : et si on concevait les espaces intérieurs autrement? La règle, c’est l’usager qui la définit lui-même, qui la dessine.Pourquoi ne pas dé-standardiser, décomplexer, oser, assumer l’originalité et le non-conformisme? A la manière d’un cadavre exquis, en mélangeant volontairement les objets, les verbes d’actions, les pièces du quotidien, on obtient un jeu entre les espaces, en introduisant une discontinuité, une expérimentation. En découle des images qui nous questionnent sur nos comportements, qui laisse parler notre imaginaire ou qui, quelquefois ne veulent rien dire mais nous font sourire, liant l’absurde aux pensées. Est-ce l’absurde qui est un comportement contemporain ou nos attitudes modernes qui sont absurdes ?

4 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *