J42 – François Arnaud

Après

Le créateur confiné, parce qu’il est cloisonné, rêve de l’au-delà de toutes frontières.

Il est peintre, il se transforme en poète.

Il est poète, il se transforme en peintre.

Il est dedans, il s’exporte au dehors.

Il est confiné mais il sait dépasser les frontières et partir en voyage, sans bouger, vers d’autres territoires artistiques, physiques, temporels ou intellectuels.

L’artiste confiné n’a pas de territoire délimité de jeu?

C’est ce qui offre à l’audio-spectateur qui en profite, une évasion.

Ici, lorsque l’on écoute le peintre François Arnaud, le visuel est volontairement noir, un noir que Pierre Soulages ou ces descendants artistiques de l’art confinés sauront peu à peu transformer.

Arnaud NANO Méthivier et Pierre-Marie PEM Braye-Weppe, curateurs du Festival des Arts confinés

 

« APRÈS

Quand les silences font surgir et soulignent les sons,

peignent les bruits les plus infimes,

quand les regards murés apprennent à écrire,

On troque alors sa palette de peintre contre la page blanche. »

François Arnaud – Peintre

Site du peintre

https://espacesdusilence.blogspot.com/

Site du peintre qui écrit

https://quelquestextesdechansons.blogspot.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *