J12 – Anne-Laure Gofard / Raouf Raïs

Invasion 1

A l’heure ou le travail vidéo sur le web est considéré comme un objet fini, virtuel, une oeuvre statique qui ne quitte pas votre écran, Anne-Laure Gofard et Raouf Raïs se risquent à travailler le matériau théâtral pour qu’il vous déplace, par la pensée, par l’émotion. C’est pour mieux casser les codes. En effet, le confinement, comme l’Arte Povera, mets en crise l’emballage de l’objet artistique. Prendre ce risque de le laisser ouvert, non fini, perfectible, c’est peut-être rendre l’oeuvre plus perméable.

Pierre-Marie Braye-Weppe, curateur du festival des Arts confinés

 

« Artistes confinés dans le sud, avec peu d’affaires personnelles, on s’occupe à démonter le monde qui nous entoure, comme on casse un objet pour voir ce qu’il y a dedans. Et c’est assez aléatoire. D’abord parce que la nécessité de continuer à créer se heurte à des obstacles inédits. Comme si l’imaginaire avait besoin d’autant d’horizon que le regard et l’esprit en ont pour s’ouvrir. Et puis nous sommes deux à passer le temps, ce temps dont nous nous apercevons chaque jour qu’il est plus difficile à cerner, à saisir, à laisser aller. Beckett écrivait: « Ce qui est certains c’est que le temps est long, dans ces conditions, et nous pousse à le meubler d’agissements qui peuvent à première vue paraître raisonnables mais dont nous avons l’habitude. Tu me diras que c’est pour empêcher notre raison de sombrer, c’est une affaire entendue. Mais n’erre t-elle pas déjà dans la nuit permanente des grands fonds ? Voilà ce que je me demande parfois. » Voilà ce qu’on se demande. Pas de réponse. Alors on finit par lâcher prise, par poser humblement des actes « artistiques », on essaie de ne pas se juger et de partager des sensations. Aujourd’hui nous vous proposons un petit exorcisme en adaptant à notre confinement un extrait de H.G Wells, pour nous amuser de ce sentiment vertigineux que la réalité a, ces temps-ci, basculé définitivement dans la science-fiction. Et inversement. Et à suivre : Invasion 2 »

Anne-Laure Gofard et Raouf Raïs, artistes du théâtre, metteuse, metteur en scène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *