J17 – Lisa Gardel

Un jour peut-être j’irai dehors

L’Art est un produit non-essentiel.

Il y a entre 200 000 et 300 000 ans, l’Homo Sapiens, que l’on appelle aussi homme moderne, ou être humain, est parti d’Afrique pour se répandre sur l’ensemble de la Terre. Il va se sédentariser peu à peu, bâtir des habitats protégés, mais continuer à voyager muni d’un passeport.

Pour éviter les dangers du voyage physique, muni d’un esprit penseur et d’un imaginaire développé, il est capable d’inventer des divins et les célébrer par la fabrication d’oeuvres non nécessaires à sa survie qu’est boire, manger, dormir et se protéger, dont les oeuvres d’Arts.

Il semble qu’il garde 300 000 ans plus tard le désir de bouger sur sa planète, de toujours aller voir ailleurs.

Aussi, dès lors qu’il s’est retrouvé confiné, il a voulu aller au lointain.

L’Art Confiné, comme tout autre, est né pour amener le récepteur à voyager sans avoir à bouger du tout. Aussi, le rôle du créateur peut-être un agent de voyage essentiel au confinement, pour ceux qui ne savent pas faire le voyage ultime, le voyage au fond de soi-même.

L’univers sonore est d’emblée un espace émotionnel. La musique nous plonge dans un monde imaginaire mais sonore. C’est donc un monde d’émotions puisqu’il est sonore. Mais c’est un monde d’émotions épurées puisqu’il est imaginaire. L’Art Confiné, par l’intermédiaire des moyens technologiques remplit pleinement ce rôle. Imaginer.

Ici, le musicien conçoit le «rien» comme un « manque de quelque chose » ou comme « un plein » qui surgit spontanément. Ainsi du flou peut naître une histoire limpide, une émotion qui nous convient, ou une que nous ne connaissons pas, ou une que la musique semble évoquer. 

Arnaud NANO Méthivier et Pierre-Marie PEM Braye-Weppe, curateurs du Festival des Arts Confinés.

 

« J’ai toujours aimé bricoler des choses dans mon coin. En mars, je me suis dit que ça allait être l’occasion pour développer un peu tout ça. Explorer, essayer, rater, recommencer. Zéro pression. Personne dans l’attente. Amener un ailleurs chez soi. Juste par soi. En novembre, c’est un peu plus compliqué. Dur de s’y mettre, comme au sport après un long temps de pause. Mais si j’arrête… Ma vie ne rimerait plus du tout pareil. Alors, je m’obstine. »

Lisa Gardel

 

 

En savoir plus sur …

https://vimeo.com/lisagardel

http://lisagardel.wix.com/comedienne

63 Comments

Leave a Reply
  1. I do agree with all the concepts you have presented to your post.
    They’re very convincing and can certainly work. Nonetheless, the posts are
    too brief for beginners. May just you please lengthen them a bit from next time?
    Thank you for the post.

  2. I’ve been exploring for a little bit for any high quality articles or blog posts
    on this kind of area . Exploring in Yahoo I ultimately stumbled upon this website.
    Studying this information So i am satisfied to express that
    I have an incredibly just right uncanny feeling I discovered exactly what
    I needed. I such a lot indisputably will make certain to do not disregard this website and provides it a look regularly.

  3. I’m really enjoying the design and layout of your site.
    It’s a very easy on the eyes which makes it much more pleasant
    for me to come here and visit more often. Did you hire out a developer to
    create your theme? Exceptional work!

  4. It’s the best time to make some plans for the future and it is
    time to be happy. I have read this post and if I could I wish to suggest you some interesting things or advice.
    Perhaps you can write next articles referring to this article.
    I wish to read even more things about it!

  5. Thanks for a marvelous posting! I actually enjoyed reading it, you can be a great author.I
    will be sure to bookmark your blog and definitely will come back in the
    future. I want to encourage that you continue your great posts,
    have a nice afternoon!

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *