J26 – Veronique Piat

Sortir du cadre

S’attaquer au figuratif, casser la grammaire, retourner les codes et changer les cadres. Ici, Véronique Piat, nous invite à questionner le figuratif, pour aller vers une forme différente d’art du confinement. Non pas un cadre, par habitude, pour figurer la réalité, mais plusieurs, pour mieux questionner le figuratif, l’actualité et l’instant. Comme un multi-suprématisme où la forme prendrait le dessus, elle incite à réfléchir sur une nouvelle forme d’art : l’Art confiné. 

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe curateur du festival des Arts confinés

 

« Son titre « sortir du cadre » devrait plutôt être « sortir du confinement » de plus en plus envahissant, pressant, étouffant pour aller vers une sortie en pirouette au milieu des oiseaux… pleine d’espoir.À condition que d’autres cadres ne nous tombent pas sur la tête!

Je suis plasticienne marionnettiste et depuis 5 ans à l’organisation d’un labyrinthe artistique poétique, utopique et botanique. Tous ces cadres seront installés in situ dans le jardin sous la forme de cette petite maquette (ci-joint) que je suis en train de réaliser. Vous pouvez jeter un oeil sur le blog. Le labyrinthe Créagire ouvre de juin à Septembre, normalement ??? Mais les artistes qui n’habitent pas sur place pourront-ils venir s’installer ici, au pied des Pyrénées ??? Voilà tous ces ????

Véronique Piat, plasticienne, marionnettiste

en savoir plus sur Véronique Piat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *