J27 – Guiome David

Selconfiné


Plus on travaille, plus on disparaît et plus on devient son oeuvre. Je pense que le désir d’un artiste, c’est de devenir son oeuvre. Finalement, on joue sa propre vie pour la vivre réellement : on joue la tristesse, on joue la révolte, on joue le bonheur. On est montreur, on n’est que montreur, on n’a plus de vie tout comme un acteur de théâtre. Ici aux confins, Guiome David s’intègre à sa peinture, comme une prise de pouvoir de son art sur les moyens dont il dispose. Comme une prise de position de l’art face au confinement. Il crève le portrait. Exploite le moi et délivre pleinement son potentiel imaginaire.

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe, curateur du festival des Arts confinés.

 

3 selfies et un vernissage à l’ atelier, je travaille comme une noria, comme la roue à eau, je tourne sur moi même, au vernissage j’étais nombreux à me soutenir.

mais pas de vente 😉

Guiome David, artiste pictural

 

 

1 (couverture) -SELconFIné
dans l’atelier
31/03/20
2- selconfiné         3. Selconfiné
Dans l’atelier        Dans l’atelier
29/03/20                 26/03/20
4- Vernifinage entre mois
à la Galerie du confins
08/04/2020

En savoir plus sur Guiome David :

https://guiomedavid.wixsite.com/guiomedavid

https://www.facebook.com/guiome.david

 

15 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *