J33 – Olivia Lindon / Pierre de Cintaz

S’adapter comme dans Center Stage

« Baigner dans la musique » n’est pas qu’une métaphore. Il arrive qu’on la reçoive véritablement par la peau. L’expérience musicale est bien vibratoire. Ella anime notre corps qui devient caisse de résonance. Le corps s’harmonise, si style classique il y a, ou se casse, se break, si style contemporain il cherche. Le son nous provient d’un corps qui vibre et vient toucher le nôtre. C’est ainsi que naissent des abstractions. Au ballet, à l’opéra et dans l’univers musical en général.

 

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe, curateur du festival des Arts Confinés

 

« Center stage est un film culte dans le milieu de la danse classique anglo-saxonne. Il s’inscrit donc parfaitement dans notre série de vidéos en hommage au cinéma, souvent par le biais de la danse. Nous essayons chaque jour d’alterner entre l’humour, l’esthétisme et la poésie de chaque hommage, tout en essayant de nous renouveler. Le passage de Tchaikovsky à Michael Jackson nous fait sourire et montre bien qu’il n’y a pas une danse pour une musique. »

Évidement on ne peut pas se réjouir de cette période mais sans ce moment particulier, nous n’aurions jamais eu l’idée, le besoin et le temps de créer et de partager ce que nous faisons. Le milieu culturel s’est soi-disant arrêté, mais ce n’est que pour laisser place à plus de créativité. Cela permet enfin à tout le monde de s’exprimer.

Nous voyons à quel point la culture est primordiale dans un moment pareil mais surtout pour l’avenir.

Olivia Lindon, Pierre De Cintaz, artistes (danse et cinéma)

En savoir plus sur…
Instagram
Youtube

87 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *