J40 – Cécile Fleur Dabo

CON-FI-NE-MENT

 

     Dans le fonctionnement ordinaire du sytème culturel, hors confinement, le temps s’impose comme aboutissement d’un objectif de production. (Production d’une oeuvre pour une échéance fixée au préalable). Par ce système productif, de toute évidence, l’artiste s’aventure moins dans une temporalité totalement inconnue.
     Hors pour ce qui est de la temporalité, considérons que l’oeuvre d’un artiste est celle d’une vie. Il est difficile de concevoir qu’une notion telle que l’image artistique puisse jamais être définie d’une manière claire et précise. Ce serait tout à la fois impossible et peu souhaitable. Tout ce que je peux dire, simplement, est que l’image tend à l’infini, qu’elle mène à l’absolu.
     Ce que l’Art Confiné apporte par essence, c’est la temporalité inconnu. Toute personne, toute oeuvre (dont ce festival fait parti) ayant démarré sa recherche au premier jour de confinement, ne sait pas quand la recherche s’arrêtera. Tout comme l’oeuvre d’une vie, tout comme le spirituel dans la vie, sa réflexion est si vaste qu’elle est indéfinissable.
     L’Art Confiné nous permet de redéfinir la recherche sur l’Oeuvre comme primordial. Hors de toute temporalité, hors de toute logique de productivité. Il tend plus que tout vers le qualitatif.

 

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe et Arnaud NANO Méthivier, curateurs du Festival des Arts Confinés

 

« Une phrase qui comme « trois petits chats » s’enchaîne en jouant des syllabes.

Un dessin qui comme un « exquis cadavre » gonfle de jour en jour ;

faisant office de lucarne, il transfigure le « journal » d’aujourd’hui.

Une mémoire sélective qui vient aussi poser la question de « l’après »…

CON-FI-NE-MENT égraine les mots, comme les jours qui forment le monde un peu différent.

J’invoque d’anciennes pratiques, dans l’intimité d’un séjour et dans la « pauvreté » de leurs moyens : ne restent que le dessin et la voix. »

Cécile Fleur-Dabo, artiste

 

En savoir plus sur…
http://dabocecilef.wix.com/works
News/actualité : https://www.facebook.com/cecile.dabo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *