J41 – Nathalie Douillard

Tracer la route

 

La matière, comme opposition à l’esprit, désigne ce qui existe en dehors de nous et est perçu par nos sens. Ici, se matérialise ainsi avec la « linogravure » l’un des procédés qui se révèlent être une facette de l’Art Confiné. Ainsi cette matière reçoit une forme, de cette forme, nait l’imaginaire de l’artiste, et de cette forme nait la poésie qui interroge les êtres humains. Ainsi existe, même en confinement national la possibilité de se chercher au fond de soi, de s’interroger sur le monde et de créer. Depuis la matière inerte jusqu’à la vie et à la pensée.

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe et Arnaud NANO Méthivier, curateurs des Arts Confinés.

« La création confinée est comme une pause forcée dans l’agitation quotidienne, un repli dans son antre. L ‘occasion de créer à partir de ses souvenirs, de ses voyages passés et ceux désirés. « 

Nathalie Douillard

 

En savoir plus sur…

www.nathalied.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *