J45 – JJ Cornillon

J’écris sur le mur

L’oeil est un magnifique sens pour l’évasion.

Le mirage, l’illusion, l’hallucination, ou les déformations mentales d’une image dues à une interprétation erronée du cerveau, sont autant d’évasion à la fois pour l’artiste confiné et pour l’audio-spectateur confiné.

Ces évasions oculaires procurent des émotions

Arnaud NANO Méthivier, Pierre-Marie PEM Braye Weppe, Curateurs du Festival des Arts Confinés.

 

« Dans mon environnement immédiat, un petit mur, coté cour, aveugle qui ouvre sur un coin de ma cuisine. J’ai décidé de lui donner une âme…(et mes voisins en ont profité de leur fenêtre : en plongée!) Je suis parti dans mon monde, ouvert… et j’ai tellement ouvert les yeux sur mon monde intérieur que j’ai trouvé le monde extérieur clos, verrouillé, hermétique, léthargique et dévorant… Alors j’ai re-commencé à rêver… »

JJCornillon, artiste, poète

En savoir plus sur Jean Jacques Cornillon :

https://www.jeanjacquescornillon-copix.fr
https://www.youtube.com/channel/UCYYVVQStmUBhikBfNExYuUw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *