J50 – Franck Mercky

Elle court …

Il semble qu’il n’y ait guère que l’Homme qui tourne en rond.

Pourtant, si un cercle est une courbe plane fermée constituée de points situés à égale distance d’un point nommé centre, ne serait-ce pas au centre que se situe la vérité de l’Homme ?

Tel un Stalker, version Andreï Tarkovski, si l’artiste confiné dénonce le tournoiement, c’est pour amener les audio-spectateurs confinés, à occuper les différents espaces de leur environnement, depuis leur périmètre de confinement jusqu’à leur centre, c’est à dire, jusqu’à eux-même.

La moelle épinière peut figurer dans une œuvre. Comme une radiographie elle montre la colonne vertébrale de l’être. C’est la partie la plus fascinante de notre corps : elle le structure tout entier. C’est grâce à elle et autour d’elle que se font les connexions essentielles. Elle est le centre. Toute œuvre existante et la côtoyant ce soir dialogue avec ce théâtre d’ombres/vidéo. Les visiteurs sont attirés irrésistiblement et immergés dans des superpositions d’images mouvantes, auxquelles se mêlerait presque leur propre ombre et leurs propres gestes. Ce flux perpétuel d’images, accompagné d’une bande-son, permet d’entraîner le public dans une réverbération du monde d’aujourd’hui. 

La nostalgie d’un air, le souvenir, joue un rôle fondamental dans la souffrance ; il peut aussi avoir une fonction de guérison. Le souvenir de notre histoire ne fonctionne pas de façon linéaire. Ce n’est pas de cette manière que notre esprit agit lorsque nos émotions sont en jeu. 

Arnaud NANO Méthivier et Pierre-Marie PEM Braye-Weppe, curateurs du Festival des Arts confinés.

 

« Qu’il est difficile de ne pas réfléchir à cette pandémie, confinerie obligée… Même si l’on a l’habitude de rester comme un ours dans son atelier, pendant des jours… Sans voir qui que ce soit…

La période des expositions permet de nouveaux contacts, de nouvelles rencontres humaines et artistiques. Elle permet de sortir et de présenter son travail au public, à la vie; Quoi ! Nous en sommes privés aujourd’hui… Espérons que demain… En attendant cette nouvelle vie de toutes et tous masqués… Vive le festival des arts confinés pour nous permettre de s’exprimer ! et voici un court instant de tournoiement confiné.court instant de tournoiement… »court instant de tournoiement… »

Franck Mercky – Sculpteur – vidéaste – chanteur.

En savoir plus sur … www.franckmercky.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *