J8 – Olivia Lindon et Pierre De Cintaz

Un américain à Paris

Lorsque nous lisons, l’esprit vagabonde, il est ému. A l’inverse, le corps lui ne se meut que très peu. Ici, du cinéma ne reste que la bande sonore, et de la lecture découle le mouvement. La combinaison de la lecture d’Olivia Lindon, et du cinéma de Pierre De Cintaz, nous offre une étonnante lecture en mouvement, qui devient actrice de la bande son.

Pierre-Marie Braye-Weppe, curateur du festival des Arts confinés.

« Nous avons souhaité vous faire partager chaque jour une action à faire chez soi en rendant hommage au cinema. Adepte des comédies musicales et danseuse, j’ai choisi de rendre hommage au film « An American in Paris » par l’humour et l’élégance de cette scène. Entre la danse sans efforts de Leslie Caron et la musique magnifique de Gershwin on trouve un accord total. » 

Olivia Lindon, danseuse.

« De mon côté j’ai voulu faire en sorte que la citation soit la plus proche du film original. C’est pourquoi avec nos moyens j’ai essayé de respecter la valeur du cadre ainsi que l’étalonnage dans les jaunes. 

En essayant de mêler mouvement, musique, humour et émotion, nous espérons vous apporter quelques secondes d’évasion pendant ce confinement. » 

Pierre De Cintaz, vidéaste.

En savoir plus sur …

https://www.instagram.com/olivia.lindon/?hl=fr

https://www.youtube.com/playlist?list=PLEYPCsZgHyjik-AuIgNi3lqX1M23wwEwe

Retour vers le Festival des Arts confinés : https://agora-off.com/category/festival-des-arts-confines

 

An American in Paris (1951)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *