J32 – Mélanie Péclat

Le Georgi

Le Georgi

On pleure avec les yeux, on rêve avec les oreilles

Une créatrice sonore travaille au plaisir de l’oreille. A une époque où l’oeil domine, où la chanson se vend à coup de poitrines généreuses, de chaines en or, de voitures de luxe au bord des piscines, de costumes provocants ou d’avatars, à l’heure ou la radio populaire passe beaucoup de temps à raconter ce qui se passe à la télévision, des créatrices sonores, comme ici Mélanie Péclat, croient à l’ouïe, et soignent en permanence le son, la musique, la prise de parole, le propos, la mise en espace, le silence, la direction d’acteurs professionnels ou amateurs.

Si au lieu de la perte du goût ou de l’odorat, les séquelles de la pandémie Covid 19 était la perte de de la vue, la fiction sonore deviendrait le principal moyen d’évasion.

Iolanta, l’héroïne aveugle du dernier opéra de Tchaïkovski, nous raconte, lorsqu’on la question à quoi servent les yeux, que les yeux servent à pleurer.

En attendant, une grande partie de la population mondiale ne pleure plus, mais à les yeux rivés sur les images de la télévision.

Dommage !?

Pierre-Marie PEM Braye-Weppe et Arnaud NANO Méthivier, curateurs du Festival des Arts Confinés.

 

Le Georgi c’est d’abord une rencontre avec son auteur, le génial (et je pèse mes mots) Martin Mongin.
Puis une intuition ; celle d’une chorale à distance, d’une polyphonie confinée.
L’envie de raconter l’attente, la solitude, et l’ennui d’une époque où les interactions sociales ne peuvent se faire qu’à travers les réseaux et les flux.
Et puis aussi la joie de travailler à plusieurs, même à distance, de construire quelque chose ensemble.
Comme une petite fenêtre ouverte sur… rien ?
Mélanie Péclat, créatrice sonore

 

Texte de Martin Mongin publié aux éditions Tusitala / Adaptation et réalisation : Mélanie Péclat

Avec les voix de : Leilani Lemmet, Léonie Gobion, Jean-Christophe Quenon, Olivier Bourdon, Aude Péclat, Caroline Defay, Marie Battini, Daisy Body, Kloé Lang, Cléa Benoliel, Flore Khoury, Léa Capuano, Lilwenn Sermadiras.

Durée : 28 minutes – Réalisé en novembre 2020 – Partenaire : MGI Paris

 

En savoir plus sur…

l’auteur Martin Mongins : https://www.editions-tusitala.org/une-nouvelle-gratuite-de-martin-mongin/

Mélanie Péclat : https://www.instagram.com/melaniepeclat/?hl=fr

https://www.studiotheatre.fr/en-creation/artistes-en-residence/lola-naymark-et-melanie-peclat/melanie-peclat

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *