Résidistance DVDV/EDCEE # 13

La ferme en l’état

Résidistance DVDV/EDCEE – Daniel Van De Velde/Expérience De Confinement En Extérieur

Épisode 13 – La ferme en l’état – le 16/04/2020

Cette ferme je l’ai décrite dans l’épisode un ou l’épisode deux. Je ne sais plus. Dans l’interstice, je suis devenu un avatar du temps qui œuvre à la transfiguration des arbres qui ne sont ni contenant ni contenus. Il erre en eux une forme d’être dont nous ne captons que les prémisses depuis que nous ne les limitons plus au bois que nous projetons en eux.

Bref la ferme. En ruine. Un jour, disparue. J’en ai parlé dans l’épisode six. « C’est une ruine indestructible. C’est juste que parfois elle a lieu et parfois pas. » C’est en ces termes que j’en parlais. Je m’en souviens comme ci c’était hier. Désolé, un temps labyrinthique a prit forme de vie et Gaïa s’y est égarée. Dans le labyrinthe de la toile, j’ai retrouvé par hasard Toulinou Qifanka Lemptu. J’ai incanté auprès d’elle pour qu’elle fasse revenir la ferme en ruine :  toké enga bouldi toké elga tolfi. Comme le veut la tradition, j’ai chanté ces six mots soixante-treize fois sans m’arrêter. Toulinou Qifanka Lemptu m’est venue en aide. Son chant incantatoire était d’une puissance et d’une beauté inouïe comme si elle avait réussie à mettre en une seule ligne mélodique, toutes les plus belles voix féminines et masculines audibles sur la toile à ce moment-là.

Je suis retourné dans mon lieu de résidence, j’ai marché jusqu’à l’endroit où se trouvait la ferme en ruine. Elle n’y était pas. Elle est revenue en trois morceaux dans trois endroits différents du parc. Je pense qu’il y a eu des interférence dans la téléportation et depuis le parc est pourvu de trois fermes en ruine au lieu d’une.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *