Résidistance DVDV/EDCEE # 21

Plik Tino

Résidistance DVDV/EDCEE – Daniel Van De Velde/Expérience De Confinement En Extérieur

Épisode 21 : Plik Tinole 24/04/2020

J’ai marché ce matin avec Plik Tino, le suiveur du chemin des mains, des pierres entrechoquées, des lignes ferroviaires et des vents issus des industries pétrolifères. Il remonte le temps de la forêt nous marchons et me parle de vignes à l’abandon qui ont conduit à elle, telle qu’elle nous apparaît aujourd’hui. Une première strate forestière, zone de basculement si on laisse faire, vers quelque chose de plus vaste, de plus troublant, de plus enivrant aussi. Il dit le nombre de crues, d’inondations depuis que les restanques sont à l’abandon. Il fait l’éloge de mon travail de sculpteur, de la façon dont j’oriente le confinement dans ma vie pour en faire un germe porteur de vie et de solutions. Il dit qu’il aime les lignes rhizomes de ma démarche et de ma pensée. Que c’est bien si je ne suis pas tombé dans ce piège de l’enracinement en travaillant les arbres.

Il a longuement communiqué avec Bob et j’ai senti dans leurs échanges que ce qu’ils se disaient était de l’ordre de la confidence. Je me suis écarté pour ne pas brouiller les fréquences entre eux. Il me dit que si la plaine d’ici a été si joliment végétalisée, c’est que les hommes d’avant la culture systématique étalaient des plants de culture en fonction des plans de vie de chaque micro-communauté. Et qu’ayant un goût des rencontres, ils se sont mis à échanger des victuailles, des savoir-faire et des esprits chamaniques, errants ou apprivoisés selon les contextes et leur bon vouloir. Il me dit que si nous en sommes où nous en sommes aujourd’hui, c’est que ces gens des micro-communautés se sont mentalement nécrosés à force de vouloir tout apprivoiser et qu’alors la voie était ouverte pour une communauté sans partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *