Résidistance DVDV/EDCEE # 3

Résidistance DVDV/EDCEE – Daniel Van De Velde/Expérience De Confinement En Extérieur

Épisode 3 – Glissement de terrain le 07/04/2020

La yourte. Un poêle à bois, des copeaux. Odeurs de platane, d’érable, de mélèze. Pas de vis-à-vis. Pas de miroir. Je suis un territoire qui se glisse, le temps d’une résidence de confinement, dans un territoire plus ample. Une sarabande de territoires. J’ai testé la rivière. J’ai tenté mais elle est encore trop froide. Alors je suis resté au bord. Si je plonge, je deviens trajectoire de vie.

J’ai continué de creuser. Aujourd’hui un morceau de souche d’érable. L’arbre je l’ai connu sur pied, vivant. Chancelant mais vivant. Il y a fort longtemps, il a été frappé par la foudre. Le tronc déchiré en deux dans le sens de la hauteur. Il s’en est remis. Il a inventé des stratégies de croissance complètement improbables et ça a marché. L’intérieur du tronc, toujours en deux parties, partiellement creux. Les ramifications sont devenues branches tendues, hautes et impérieuses et le vent soufflant plus fort que de coutume a fini par arracher une de ces branches. Un jardinier est passé par là… J’ai récupéré la souche en quatre morceaux, le tronc en deux. Le creux de la foudre, le creux des mains, le creux de la courbe des gouges. L’énergie nécessaire à la croissance de l’arbre toujours palpable dans ce vide d’une sculpture en cours. Le sens du courant, remonter le temps, le rendre vivant.

Une époque de manque, un temps qui vrille, une communauté en spirale. D’anciennes conversations fragmentent des temps où la retenue des mots est équidistante à tout ce que nous ne parvenons plus à exprimer depuis que nous sommes confinés. Dans les interstices, de possibles métamorphoses. Odeurs de platane, d’érable, de mélèze. La yourte un brin enfumée. Entrouvrir la porte, faire circuler l’air. Dedans dehors. Dehors dedans.

 

Poème citationnel 1

Titre : Méditation orientée

A- leçon de profondeur :

« Le plus profond, c’est la peau » Paul Valéry

B- leçon d’immanence :

« Tu es immortel par ton apparence » Édouard Glissant

C- leçon de choses :

« skieur au fond d’un puits » Henri Michaux

 


One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *