Résidistance DVDV/EDCEE # 5

Prostitués climatiques

Résidistance DVDV/EDCEE – Daniel Van De Velde/Expérience De Confinement En Extérieur

Épisode 5Prostitués climatiques    le 08/04/2020

Prostitués climatiques

   La nuit se dissout. Les arbres, le pâturage et la prairie s’ébrouent. Arrêt sur image : maisons closes, digicodes, pavillons, appartements et studios, à la fois momentanément et durablement déportés dans un défaut de monde. Arthur Rimbaud : «  La vraie vie est absente. Nous ne sommes pas au monde. »  Imprégné de ce qui est vie sur terre et dans l’atmosphère, je relâche un à un mes réflexes de prostitué climatique. Nous sommes toutes et tous des prostitués climatiques. Je fais vœu de chasteté sociale. Je profite de la liberté qui m’est donnée par la Villa Création pour entamer un jeûne de déconditionnement psychique. Je me laisser explorer par l’ensemble des êtres et des situations qui composent le parc.

   De la musique pour faire le ménage, lancer quelques lessives. Ventiler la yourte, faire la vaisselle. La beauté lente et ordinaire des gestes quotidiens orchestrés comme un rituel. Nano, Pem et Antoine ont pensé à tout. Une remise, une machine à laver. Étendre le linge sur une corde dehors en musique, corde à linge, pinces à linge. Jean-Sébastien Bach, la suite pour violoncelle. Un jeu de cordes, un archet, des pinces, la transparence du linge qui altère ce que chaque corps a d’opaque, de sclérosé. Vivre pour être lumineux. Incandescent. Libre. Pour le ménage, Gérard Grisey : Vortex Temporum, Les Espaces Acoustiques, Le Noire de l’Étoile. Profiter de ce cloisonnement pour prendre la mesure spectrale du temps. Le vertige de la durée pure. Ce n’est pas parce qu’il fait jour qu’il n’y a plus d’étoiles, de galaxies, d’êtres ordinairement animés ailleurs sous d’autres formes de vies et d’intelligence. Aujourd’hui, je ne regarde pas, je me laisse regarder et analyser par chaque forme de vie présente dans le parc. Des vies qui se réfèrent à d’autres. Qui interfèrent.

Retour au Parc de Daniel Van de Velde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *