Visages suspendus

Le temps suspendu m’a permis de trouver mes propre masques de protection  »

Sept jours de confinement. Une semaine dans ma vie, la vie d’une femme , une mère artiste.

Chaque jour dans la semaine j’ai fabriqué une masque selon mes humeurs et des événements du jour, avec des objets ou matériaux du quotidiens que j’ai utilisé le jour-même.

Toujours à la même heure, le même endroit de notre appartement pragois, le temps a suspendu, une seule chose qui change c’est moi-même .

2 Comments

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *